Symptômes cancer du poumon

Comprendre le cancer  |  Les symptômes du cancer

Symptômes cancer du poumonParce qu’il n’est ni visible ni accessible au regard direct, le poumon voit son cancer être trop souvent diagnostiqué tardivement. Il existe quelques symptômes qui devraient alerter, surtout lorsqu’ils sont récurrents alors que rien ne les explique.

Les problèmes respiratoires et leurs conséquences physiques

La modification de la structure des poumons causée par le cancer et son développement de cellules anormales va gêner la fonction respiratoire. Une difficulté à respirer s’installe alors, parfois insensiblement tant c’est long et progressif. Des symptômes semblables à d’autres maladies sont également présents : expectorations importantes, toux importante, infections pulmonaires. Ce sont leur récurrence qui devrait inquiéter, surtout lorsque rien ne les explique.

Avec cette détérioration de la structure pulmonaire, c’est tout l’organisme qui est privé d’une alimentation correcte et les gaz nécessaires à la vie ne sont plus accessibles en quantité suffisante. S’ensuivent alors fatigue chronique, faiblesse généralisée, perte de poids involontaire et inexplicable (aucune modification du régime alimentaire ou des habitudes d’activité). Ce sont les symptômes que l’on rencontre le plus souvent (un patient sur deux) et qui, pourtant, restent généralement associés à des maladies autres, puisqu’on les retrouve effectivement dans nombre de pathologies assez peu graves. Leur récurrence et leur apparition sans raison devraient pourtant éveiller immédiatement les soupçons.

D’autres symptômes plus rares

S’ils sont effectivement plus rares, ces symptômes ne devraient pas manquer d’alerter dès qu’on les constate. Parmi eux, figure la modification du timbre de la voix ou la perte de celle-ci. C’est la compression des nerfs des cordes vocales qui en est le plus souvent la cause. Lorsque cette compression touche l’oesophage, c’est la déglutition qui est gênée. Là encore, il convient de s’inquiéter rapidement pour mettre un diagnostic clair sur la situation. Lorsque les bronches ou la trachée sont compressées, un sifflement respiratoire peut apparaître. Enfin, dans des cas plus rares, un oeil peut voir l’une de ses paupières présenter une faiblesse ou l’un de ses pupilles, un rétrécissement. Bien qu’apparemment éloigné du poumon, ce symptôme ne devrait pas rester sans suite et doit entraîner une consultation.

Sources :

http://www.ameli-sante.fr/cancer-du-poumon/symptomes-cancer-du-poumon.html

http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancers-du-poumon/les-symptomes

Lire aussi :

Poster un commentaire

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous en quelques secondes !