La phytothérapie

Vivre avec un cancer  |  Médecine complémentaire

la phytotherapieLa phytothérapie ne remplace en aucun cas le traitement du cancer prescrit par votre équipe médicale, mais elle peut permettre de nettement lutter contre les effets secondaires des traitements, en évitant même le recours à certains médicaments prescrits habituellement pour lutter contre les nausées, la fatigue, etc.

Le recours à la phytothérapie

La phytothérapie utilise les plantes comme traitement. Il s’agit, plus précisément, d’utiliser les principes actifs contenus dans celles-ci, pour lutter contre certaines maladies, contre certains effets secondaires de la radiothérapie ou de substances puissantes comme celles administrées durant une chimiothérapie. Ces principes actifs issus des plantes ont des effets tout à fait mesurables mais il convient de savoir rester raisonnable et de ne pas attendre des miracles. Toutefois, face à la nausée, à la fatigue, à la brûlure, le recours à la phytothérapie permet d’utiliser des substances naturelles, plus saines mais tout à fait efficaces, par stimulation de réactions naturelles de l’organisme le plus souvent. Cela permet d’avoir recours à des doses légères, donc plus facilement supportées.

En parler à son équipe médicale

En cas de recours à la phytothérapie durant un traitement contre le cancer, il est important de faire part de cette méthode à votre équipe médicale. Celle-ci doit se montrer ouverte d’esprit et vous indiquer comment l’utiliser au mieux. Il ne faut pas passer cela sous silence, puisque la phytothérapie utilise bien des substances actives et que celles-ci, bien qu’issues des plantes, ne sont pas anodines. Leur combinaison avec certains médicaments peut atténuer l’effet de ces derniers ou avoir des conséquences dangereuses. Certains oncologues n’hésitent d’ailleurs pas à proposer spontanément ces types de thérapies à leurs patients, pour atténuer le poids du traitement sur l’ensemble de l’organisme et leur permettre de disposer de solutions plus saines face pour lutter contre les effets secondaires.

 

Sources :

http://www.la-maison-du-cancer.com/magazine/la-salle-de-soins/soins-compl-mentaires/cancer-oser-parler-son-oncologue-des-m-decines-compl-menta

Lire aussi :

Poster un commentaire

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous en quelques secondes !