Coloscopie

Prévenir et dépister le cancer  |  Dépistage et cancer

ColoscopieLa coloscopie permet de déceler rapidement et simplement des pathologies du côlon, et parmi elles, le cancer colorectal. C’est l’un des examens les plus simples à mener, une fois les réticences psychologiques mises de côté. Elle ne demande pourtant que des examens espacés, et elle permet à la fois l’examen visuel et le prélèvement de tissus jugés cancéreux ou pré-cancéreux.

La coloscopie

La coloscopie est la simple exploration du côlon grâce à une caméra placée sur une sonde. L’examen permet de vérifier visuellement le rectum et le côlon jusqu’à la jonction de ce dernier avec l’intestin grêle. Grâce à cet examen simple, il est possible de s’assurer de l’état des parois du côlon. Des problèmes éventuels y seront rapidement détectés, alors qu’ils auraient pu passer inaperçus durant longtemps, jusqu’à ce qu’ils deviennent suffisamment graves pour se manifester extérieurement ou pour devenir sensibles par le patient. La coloscopie s’effectue sous anesthésie générale. Elle est indolore, mais elle reste un examen inconfortable. Elle permet cependant de réaliser très simplement des biopsies, sans avoir recours à des actes chirurgicaux très lourds. Les dangers de la coloscopie restent minimes en comparaison de la clarté du diagnostic établi.

Une barrière psychologique avant tout

Bien des personnes rechignent à subir une coloscopie, parce qu’il s’agit d’un examen inconfortable psychologiquement. Mais elle est pourtant effectuée sous anesthésie et elle ne laisse aucune trace. Elle permet d’établir clairement un diagnostic de cancer ou de pathologie autre. Il s’agit là d’une autre barrière que subit la coloscopie comme toutes les autres formes de dépistage du cancer. Il est important de rappeler que la coloscopie peut n’être nécessaire que tous les 5 à 10 ans seulement, ce qui limite énormément son impact psychologique tout en assurant un diagnostic clair. Il faut également garder à l’esprit que les conséquences d’une ignorance volontaire des risques de cancer colorectal ne peuvent que conduire à des interventions plus inconfortables encore et à une nette dégradation du bien-être au quotidien.

Sources :

http://www.coloscopie.org/

Lire aussi :

Poster un commentaire

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous en quelques secondes !