Cancer : Lutter contre la pollution

Prévenir et dépister le cancer  |  Cancer et prévention

Cancer : Lutter contre la pollutionSi l’influence du tabac ne semble plus faire de doute pour quiconque dans les cancers du poumon, pourquoi devrait-il en être autrement des expositions à la pollution ? Il s’agit, là aussi, de particules fines qui pénètrent les bronches, qui peuvent atteindre des organes et les saturer ou les agresser. Lutter contre la pollution permet pourtant de réduire significativement les risques de cancer.

Limiter les expositions chez soi

C’est souvent chez soi que l’on subit les plus importantes expositions aux cancérigènes. Des produits de nettoyage aux produits cosmétiques, des produits de bricolage aux produits entrants dans la composition de l’ameublement, il faut veiller à la qualité de ce que l’on fait entrer chez nous. Ce n’est pas une question de prix, puisqu’il est possible de choisir des produits ne dégageant pas de sous-produits dangereux tout en restant dans des tranches de prix identiques à celles de produits dangereux. Il faut, régulièrement, ouvrir ses fenêtres pour laisser l’air frais venir chasser l’air pollué de l’intérieur, pour renouveler l’atmosphère dans laquelle on vit.

Ne pas s’exposer à la pollution en automobile

Contrairement à ce que l’on pense, rouler fenêtre ouverte en voiture n’est pas plus sain lorsque l’on roule en ville. En gardant ses fenêtres fermées, l’on profite de la filtration de l’ambiance intérieure par des filtres qui débarrassent l’air des particules. C’est donc une solution plus saine pour rouler en ville. Il est également judicieux de veiller au remplacement fréquent des filtres de son système de traitement de l’air pour l’habitacle, afin de réellement réduire le nombre de particules dans l’atmosphère que l’on respire en voiture. Pour les personnes sensibles, ne pas sortir en cas de pollution importante est une contrainte qui peut avoir un effet positif. Pour les sportifs, pratiquer loin des grands axes, après la pluie ou aux heures durant lesquelles la circulation est moindre permettra de limiter l’exposition aux particules nocives.

 

Sources :

http://www.who.int/cancer/prevention/fr/

http://www.e-cancer.fr/prevention/environnement-et-cancers/particules-fines

Lire aussi :

Poster un commentaire

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous en quelques secondes !