Alcool et cancer

Comprendre le cancer  |  Les causes du cancer

Alcool et cancerSi l’alcool reste moins dangereux que le tabac en matière de cancer, il ne faut pas en négliger la portée pour autant. L’alcool reste la seconde cause évitable de mortalité par cancer. De nombreuses tumeurs voient leur survenue favorisée par une consommation régulière et prolongée d’alcool, et tout l’organisme se trouve nettement affaibli. Il est alors bien moins capable de faire face à des agressions naissantes.

Une implication dose-dépendante de l’alcool

C’est un fait établi que la consommation d’alcool à dose importante favorise la survenue de cancer. La caractérisation d’une dose importante n’est cependant pas possible dans l’absolu, puisque chaque organisme va réagir de façon différente. D’une personne à l’autre, les doses n’auront donc absolument pas les mêmes implications. Il n'est par contre établi clairement qu’à partir de cette dose spécifique à chaque personne, les effets n’iront qu’en augmentant à mesure que la consommation d’alcool se fera plus importante, régulière, prolongée. C’est cela que l’on appelle l’implication dose-dépendante de l’alcool dans la survenue de cancers.

Des cancers nombreux

L’alcool ne reste pas dans les voies digestives. Il circule dans l’ensemble de l’organisme via le réseau sanguin, causant de nombreuses agressions, exposant les organes d’épuration et de filtration à des doses importantes de toxiques. Foie et rein sont par exemple clairement touchés par la consommation régulière d’alcool. C’est une lente destruction des tissus qui est opérée, offrant un terrain favorable au développement d’un cancer. Les éléments des voies digestives seront eux en première ligne, soumis directement aux effets de l’alcool, aux agressions répétées.

Un risque accru dès une consommation modérée

Il n’est pas besoin d’être un grand consommateur d’alcool pour voir le risque de cancer être augmenté sensiblement. Dès une consommation modérée, les chiffres sont nettement modifiés et les pronostics peu favorables. Il importe de ne faire de l’alcool qu’une exception, pour en profiter d’autant plus et ne pas s’exposer à des risques importants.

Sources :

http://www.ligue-cancer.net/article/340_alcool-et-cancer

http://www.e-cancer.fr/prevention/facteurs-de-risque-et-de-protection/alcool

Lire aussi :

Poster un commentaire

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous en quelques secondes !